beautiful-view-of-antelope-canyon-sandstone-formations-in-famous-navajo-tribal-national-pa

DÉCOUVRONS UN PEU
PLUS LA PSYCHANALYSE

La psychanalyse est une pensée, une théorie mais aussi une méthode thérapeutique qui amène la personne  à revivre et à comprendre les significations et l’influence de ses conflits inconscients sur son fonctionnement actuel et à s’en dégager progressivement.  

LA PSYCHANALYSE : 
 
​POUR QUI, POUR QUOI ?  

 

La psychanalyse s’adresse aux hommes et aux femmes souhaitant lever les obstacles qui les empêchent de vivre pleinement.

 

Les personnes viennent voir un psychanalyste parce qu’elles souffrent et qu’elles sont entravées par des symptômes. 

Le psychanalyste ne les considère pas comme des personnes anormales ou déviantes qu’il va falloir traiter ou redresser. Les symptômes disent quelque chose, ils ont un sens. La parole et les prises de conscience qui en découlent permettent de s’en libérer.  

 

La psychanalyse permet non seulement de travailler sur les schémas de répétitions, sur les angoisses, sur ce qui nous empêche d’avancer etc., elle permet surtout de devenir soi-même! 

Elle accompagne un désir de changement avec la conviction que nous avons tous en nous la ressource pour accéder à une vie plus épanouie.     

 

Les raisons qui amènent à entamer un travail d’analyse sont finalement multiples et propres à chacun.     

Psychanalyse-Virginie Dréano-Psy.jpg

LA PSYCHANALYSE ACTIVE,
QUELLES SPÉCIFICITÉS ? 

 
deuil-Virginie Dréano-Psy.jpg

La psychanalyse active est une méthode de travail analytique de courte durée qui apporte une réponse aux problématiques rencontrées par les personnes dans tous les domaines de leur vie. 


C’est une pratique basée sur une écoute neutre (sans jugement) qui se vit notamment au travers d’un dialogue entre l’analyste et l’analysant. A son rythme, l’analysant est conduit dans la découverte des matériaux enfouis. Cette activation de la mémoire permet de revivre des émotions du passé, toujours actives aujourd’hui car elles ont été en quelque sorte mal digérées… 

L’analysant peut alors prendre conscience de certains fonctionnements qui ne lui conviennent plus. L’analyste accompagne l’analysant en l'aidant à chercher d’autres façons de faire lui permettant de sortir des impasses et des répétitions. 

L’objectif est de permettre à l’analysant de faire des choix plus éclairés et d’agir ensuite en adéquation avec ce qu’il est au plus profond de son être. L’analysant peut rapidement ressentir un mieux-être notamment grâce aux consignes de travail proposées par l’analyste. Ainsi, la personne peut vivre son analyse à son rythme et s’approprier les outils qui pourront lui servir toute sa vie.     

 

Il s’agit aussi de faire ce pas de côté, de prendre un temps pour soi pour faire le tri et élaborer des nouveaux rapports à ce (et ceux) qui vous entoure(nt). 

 

QUELQUES PRÉCISIONS
POUR VOUS AIDER
À CHOISIR VOTRE PSY

Vous avez à votre disposition différents professionnels qui se distinguent principalement par leur formation (médicale, universitaire, didactique, etc…) et les outils utilisés (thérapies brèves, familiales, de couple, etc…) :

Le psychiatre :

 

C'est un médecin qui établit un diagnostic d’après les symptômes observés.

 

Il peut prescrire des médicaments qui permettent d’apaiser les troubles et de stabiliser l’état psychique du patient. 

Le psychologue clinicien :

 

A suivi une formation universitaire en psychologie pour obtenir un diplôme reconnu par l’état (Master 2). Il est spécialisé dans le fonctionnement psychologique.

 

Il se réfère généralement à une orientation théorique (psychanalytique, comportementale, cognitive, systémique…) qui déterminera les outils utilisés dans sa pratique (les résonances inconscientes, les comportements, les processus de la connaissance, les systèmes familiaux…). 

Le psychothérapeute :

 

Il s’appuie sur une pratique ou un savoir qui n’est pas obligatoirement reconnu par un diplôme universitaire.

 

Il existe des psychothérapies très diverses (systémique, TCC, existentielle-humaniste, Gestalt thérapie, transactionnelle, etc…). 

 

Le terme de « psychothérapeute » renvoie à une fonction qui peut être exercée par différents professionnels (les psychologues, les médecins, les psychanalystes…).

Il existe donc de nombreux types de psychothérapies, leur point commun étant qu’elles constituent des traitements aux difficultés psychiques.  

logo-aerpa.png
LOGO_ADPPATYPO-RVB-600px.jpg

Le psychanalyste :

 

Il a la particularité d’avoir lui-même fait une analyse. La place qui est celle du psychanalyste ne peut être occupée qu’après avoir vécu et éprouvé ce travail d’élaboration de la place de l’analysant dans le cadre singulier de la cure analytique.

 

Il peut avoir un savoir issu d’une formation universitaire. Il a dans tous les cas suivi un enseignement théorique dans le cadre d’une société de psychanalyse.

 

Il se doit de participer aux activités d’un (ou plusieurs) groupe(s) de pairs et de poursuivre son propre travail analytique sous la supervision d’un confrère.

 

Son objet est l’exploration de l’inconscient. Les psychanalystes refusent de se revendiquer d’un diplôme. C’est le patient qui enseigne son savoir au psychanalyste et pas l’inverse.

 

Pour S.Freud, les diplômes et les études médicales n’étaient pas un gage suffisant pour l’exercice de la psychanalyse. C’est aussi le prix à payer pour que la psychanalyse reste libre et indépendante.  

 
upper-antelope-canyon.jpg

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS ? PRENONS RDV : 
La prise du premier RDV est une démarche qui demande beaucoup de courage et je sais combien cela peut représenter une difficulté. Vous pouvez m’adresser un mail ou un SMS si vous le souhaitez. Ce premier entretien nous permettra de faire connaissance.   
Vous pourrez alors répondre à ces questions essentielles :
Est-ce que je me sens bien et en confiance dans ce cabinet ?
Est-ce que j’ai envie d’explorer mon histoire présente et passée auprès de cette analyste?